Rénovation de 3 bâtiments de l'ENSFEA

  •  CATÉGORIE : Enseignement Supérieur

  •  LIEU : Castanet Tolosan (31)

  •  DURÉE DU CHANTIER : 20 mois

  •  DATE DE LIVRAISON : juin 2023

  •  ARCHITECTES : Ryckwaert Chevignard Architectes

Ce projet pour l'Ecole Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole concerne la réhabilitation énergétique de trois bâtiments des années 60. Il s'inscrit dans la lignée de travaux déjà menés sur le site comme transition énergétique et dans la volonté d'innovations pédagogiques dans l'enseignement, la formation et l'apprentissage de demain.


Les lignes directrices retenues pour le projet sont :


Enveloppe performante
Isolation thermique extérieure (ITE) en continu sur l'ensemble du bâtiment (plancher, mur et toiture) avec remplacement des menuiseries
Enveloppe entièrement repensée pour permettre la mise en place de systèmes performants sur le plan énergétique


Ouvertures sur l'extérieur
Déplacer les limites du bâti, prolonger les salles de cours en extérieur, en contact avec son environnement et cadrer la vue sur la paysage tout en respectant l'isolement acoustique pour le confort de chaque pièce
Ouverture sur l'espace bois classé (EBC), au sud du bâtiment 2


Végétalisation des façades
S'intégrer dans un environnement planté et aéré, protégé des nuisances de la voirie
Mettre en avant les qualités de ce lieu privilégié
Créer un bâtiment évolutif et vivant au fil des saisons et dans le long terme


La réhabilitation de ces bâtiments à pour objectif de faciliter les usages, multiplier les potentialités et la mixité fonctionnelle tout en conservant au maximum la structure existante.
Elle s'inscrit parfaitement dans le principe d'exploiter au maximum les ressources existantes du site en général : conservation du système constructif, conservation de certains murs bruts, réemploi de certains éléments, etc...

Le projet s'inscrit dans le volume existant de chaque bâtiment, repensé pour répondre au programme et aux attentes fonctionnelles des usagers.
Il s'organise autour d'une circulation sinueuse et porteuse d'usages variés. La linéarité des bâtiments est rompue et l'espace de circulation devient lieu de vie, d'échange, de travail, de détente, etc.
Du mobilier bois prend place dans ces circulations apportant de la chaleur. Certains murs sont volontairement laissés en
béton brut. Ils incarnent l'histoire du lieux et donnent un esprit atelier à ces lieux de formation. Ils sont mis en valeur et s'accordent avec la sobriété des murs blancs. Des modules textiles, mis à disposition par l'ENSFEA, agrémentent le mobilier.
Les alcôves de travail sont l'occasion d'apporter de la couleur, de créer des sortes de bulles au cœur des bâtiments.
Le faux plafond acoustique et le sol prennent alors des couleurs différentes d'une alcôve à l'autre.
Les pièces aveugles prennent place au cœur des bâtiments, libérant du linéaire de façade pour les salles et bureaux qui cadrent sur le paysage. Les proportions des salles sont alors modifiées et le rapport salle/circulation n'est plus tributaire de la structure béton. Des espaces se trouvent généreusement ouverts sur la circulation, dialoguant avec elle tels que l'atelier d'expression et l'Access Lab... 

ryckwaert chevignard architectes

architectes

bâtiments responsables